LA NATURE DE TIFFANY

 

Libre pensée

Il s' agit pour moi de donner mon avis sur des sujets divers, pas forcément d'actualité.

Enfin c'est mon choix.

11 Mai 2006

Transamérica est un film américain réalisé par Duncan Tucker Avec Felicity Huffman, Kevin Zegers, Fionnula Flanagan.

Ce film a reçu le Prix du Meilleur scénario lors du Festival du Film Américain de Deauville 2005 et il a également permis à Felicity Huffman, la même année, de remporter le Prix de la Meilleure actrice au Festival new-yorkais de Tribeca, enfin elle a été nommée aux Oscar pour son rôle dans Transamerica dans la catégorie Meilleure actrice.

Mon commentaire:

- Tout d'abord j'ai été surprise de voir qu'à l'entrée nous sommes prévenus que ce film contient des scénes choquantes (ah bon !! pas vue).
- Ensuite le film est en VO sous-titré, pourquoi n'a-t'on pas fait une version française, pour un film qui a reçue des récompense, pas cool.
- Enfin ma troixième surprise c'est de voir que la salle "certe petite" est pleine, avec des hommes et femmes de tout âges, c'est la peuve que ce film interresse les gens.

Ensuite, quand le film à débuter, je l'ai trouver plein de tendresse, de rire, de larme, avec une actrice formidable qui joue juste.
Si je voulais être un peu difficile je dirais que ces tenues sont trop féminine (toujours habillée en roses) et quel fait souvent trop godiche, une transsexuelle à intérêt à être comme tout les femmes, sans exagérations.
En revanche j'ai retrouvée plein de choses que j'ai vécue, notamment:
L'enfant qui lui demande si elle est une fille ou un garçon, alors qu'elle ne s'y attendais vraiment pas et surtout après l'opération, à son réveil elle porte sa main dans son entre jambe pour vérifié que l'opération à bien été faite.


L'auteur-réalisateur de ce film, Duncan Tucker a été l'ami intime d'une femme transsexuelle et il s'est donc inspiré de la vie de cette femme pour batir le personnage de Bree, c'est un film rare, plein de délicatesse et criant de vérité, bravo.

Reste à savoir pour quand un film équivalent en France, mais non suis-je bête, des transsexuelles comme cela il n'y en a pas en France, en tout cas c'est ce que l'on veut nous faire croirent.

 

5 Mars 2006

J'ai reçue récemment sur mon adresse de contact internet, un courriel d'une personne qui déclare désirer une amitié (amoureuse) sincère et durable avec moi.

Au-delà du coté sympatique de la démarche et de la gentillesse de sa prose, je suis quand même un peu chagrinée de voir que ce Monsieur utilise des phrases du genre "avec une personne comme toi" et "je vous ai choisis parmi des centaines et parce que j'ai lu attentivement votre page personnelle".

Cette personne qui semble être d'un bon niveau culturel et social, oublie que:

- J'ai déjà un ami;

- Des enfants;

- Une vie bien remplie

- On ne me choisie pas comme cela (je ne suis pas un paquet de lessive).

Enfin, pour si certaines personnes en doutait, je suis bien une personne humaine, qui n'a rien de particulier et en tout cas rien de ce qu'il cherche à l'évidence.

Je vous averti que je n'ai pas d'hostilité contre ces hommes qui sont attiré par les transsexuelles, (souvent non-opérée, mais pas toujours) mais je pense qu'ils se trompent en cherchant derrière moi la personne que j'aurais pu être dans une autre vie, cela me parait être la recherche d'un fantasme que je ne partage pas.

Ceci est symptomatique d'une société qui permet (difficilement) aux individus de changer d'identité, tout en leurs refusant le droit tout simplement d'exister dans cette nouvelle identité.

Voilà, c'était le coup de gueule du dimanche soir.

 

1er Janvier 2006

L'année 2005 a été pour moi très intense et m'a permie de vivre de grand moment, ainsi en cette année, j'ai vécue:

- Mon changement d'identité.

- La reconnaissance officielle de ma capacité à m'occuper de mes enfants.

- La décision finale de m'accorder la garde de mes enfants.

- Mon déménagement dans un appartement plus spacieux.

- Malheureusement aussi la mort de mon père.

Cette nouvelle année 2006, ne sera certainement pas aussi pleine d'émotion et changement.

Malgré tout de lourde tâche m'attendent, mais cela c'est la vie tout simplement.

Bonne année 2006 à tous et toutes.


3 Août 2005

Maintenant ma vie change enfin, j'ai gagnée à la sueur de mon front, le droit de vivre en tant que femme dans mon corps, sur mes papiers d'identités et en plus la justice m'a reconnue dans mes droits pour m'occuper de mes enfants.

Comme quoi, il est possible même dans cette France ou sévit une oligarchie largement réprouvée par le peuple, coincé par des principes moralisateurs et par une prépondérance du religieux sur le nécéssaire progrés de la société, ce qui le conduit, par exemple à ne pas reconnaître le mariage homosexuelLE de Bègles et même a refuser Stupidement à deux personnes trans (pourtant de officiellement de sexe opposé) un mariage qui à terme sera forcément validé par la cour de cassation ou la cour de justice européenne, avec même le risque pour la France d'être une nouvelle fois condamnée par la cour européenne des droits de l'homme comme en 1992.

En fait, la différence entre ces deux affaires dorénavant célébre et mon modeste cas, c'est que moi je me suis battue loin de toute cette scéne médiatique, qui pour ceux ou celle qui s'y hasardent ressemble à une drogue, dans ces effets et dans ces résultats, car elle peut être euphorisante et stimulante, mais au bout du compte ont peux rapidement s'y bruler les ailes.

Cela dit, il faut malgré tout reconnaître que ces personnes font, par leur abnégation militante avancer le débat dans la société française d'une incontournable égalité des droits.

 

2 Novembre 2004

Nous avons beaucoup entendu parler du retrait de la commission Barroso et notamment du refus par le parlement Européen de ce Ministre Italien qui à indigné avec raisons par ces propos homophobes et sexistes, actuellement Jose Manuel Barroso essais de rebatir une autres commission qui soit expurgée des personnes les plus critiquées.

les associations lesbiennes, gaies, bi et trans se sont mobilisées à travers toute l'europe et notamment en france pour faire savoir aux eurodéputés toute l’indignation que les propos de Rocco Buttiglione ont suscitées.

Mais cet odieux personnages n'est malheureusement pas le seul à développer des idées rétrograde, Pour preuve en france, Noël Mamère a reçu plus de 3 000 messages d'insultes, de menaces, de haine pour la plupart à l'égard des homosexuels, parfois signés, le plus souvent anonymes à la suite de la célébration du mariage homosexuel, je vous invite à voir le livre "Homophobie 2004 France ".

L'auteur de ce livre Serge Simon est médecin. Proche du maire de Bègles, Noël Mamère, il a vécu les événements autour du premier mariage homosexuel célébré en France le 5 juin 2004. Assistant à la cérémonie, il fut témoin de la violence homophobe de certains des manifestants, violence dont le mariage célébré à Bègles n'était finalement qu'un prétexte.

Confronté à cet amas de haine brute, Serge SIMON a décidé de témoigner, de rendre visible et publique l'ignominie.

Ce livre est un livre de témoignage qui comporte une sélection signifiante de la haine anti-homosexuelle qu'il ne s'agit plus désormais de qualifier d'ordinaire.

Il fait la démonstration que ce qui est en jeu dépasse largement la question du mariage: il s'agit bel et bien de poser la question de l'égalité des droits.

"Homophobie 2004 France " de Serge Simon
Prix de vente public : 20 euros TTC
EDITIONS LE BORD DE L'EAU

 

16 Octobre 2004

Le gouvernement à déposé un projet de loi pour créer une Haute autorité indépendante contre les discriminations et pour l’égalité (HALDE), ce projet est actuellement en discution au sénat après avoir été discuté à l'Assemblée Nationale.

Nous ne pouvons que nous réjouir d'une telle lois, cependant, il est à craindre que ce projet Ne soit pas à la hauteur de nos attentes.

Il semble que le projet final ne pourrait contenir qu'une transposition minimal des directives européennes, même les discriminations sexistes ou homophobes pourrait être quasi absente du projet, il est donc fort peu probable que les discriminations liés à l'identité de genre puissent en faire partie.

Ceci est plus que regretable, les Trans font partie des catégories sociale les plus discriminées et les plus agressées, il est temps que l'on fasse quelque choses pour nous, pour l'égalité de tous et toutes.

 

18 Juin 2004

Je suis un peu révoltée, aujourd'hui j'ai été voir une jeune et belle personne, elle as été opérée dans un hôpital parisien, le médecin en créant son néovagin à percé le colon, elle souffre énormément et devra subir plusieurs opérations de réparation.

Je ne veux pas critiqué la médecine française qui est très performante dans beaucoup de domaine, mais la vaginoplastie demande une technicité particulière, il faut un chirurgien plasticien, ayant des compétances pointus en urologie et gynécologie, il faut également que ce médecin soit dégager de toute objections d'ordre morale ou idéologique par rapport à ce type d'opération.

Il lui faut aussi une formation continue pour ce mettre au courant des dernières techniques, enfin il lui faut faire beaucoup de ce genre d'opérations pour avoir une technique sûre.

En France actuellement, aucun chirurgien ne remplie ces conditions.

 

2 Juin 2004

Mon nounours, mon gentil nounours, quand je suis avec lui, que ce soit à Bruxelles ou à Paris, tout est beau.


Avant je l'aimais en silence, maintenant tout est changé, car je sais qu'il m'aime lui aussi.


Mon chéri à besoin de soutien, le diabète cette maladie sournoise l'handicape, mais je sais qu'il est fort dans sa tête et qu'il vas gagner le combat.


Mon nounours, mon gentil nounours, je vous confie un secret, quand il m'a embrassé et fait l'amour, j'étais pleinement heureuse.

 

20 Mai 2004

Il y a un an j’étais à Bruxelles, entre les mains du magicien du bistouri, qui m'a enfin fait renaître.

Maintenant ont peut se demander pourquoi je ne l'ai pas fait avant?

Ma réponse, c'est que changer de sexe cela fait peur à tout le monde, pour le faire il faut que la souffrance soit supérieur, à la crainte de la marginalisation au travail, au risque de perte des gens que l’on aime, à l’inquiétude face aux tracasseries médicales et administratives.

Heureusement maintenant je suis heureuse de vivre, j’ai mon nounours chéri que j’aime, j’ai un travail qui me permet de vivre correctement, ma petite famille que j’affectionne, une vie sociale enrichissante.

Il ne me manque plus que le changement d’identité, que la justice je l’espère, m’accordera assez rapidement.


1er Janvier 2004

Je présente mes bons voeux à tout les visiteurs et visiteuses de mon site:

 

5 Septembre 2003

La solidarité, depuis l'été les décideurs ont l'air de la découvrir, à cause de la canicule qui a tué des milliers de personnes âgées.

Alors c'est décidé, l'état vas mettre ou remettre de l'argent dans les structures pour les personnes âgées et on nous demande de ne laisser aucune personnes isolées.

Ces mesures sont positive pour les personnes âgées, même si souvent on reprend d'une main se que l'on donne de l'autres et puis se pose la question de la pérennité de ces mesures, car les personnes agées vont être de plus en plus nombreuse à cause de la démographie.

Cependant je pose la question, de ce que l'on va faire pour la solidarité avec les chomeurs, les sans-abris, les handicapés et les personnes atteintes de lourdes maladies comme le sida, le diabète, le cancer etc..

La solidarité c'est un tout, il ne faut pas agir par coup médiatique, il n'y a pas d'économies à faire dans le social.

 

18 Juin 2003

Dans cette période de grèves et d'actions diverses contre les projets gouvernementaux, nous entendons parfois dire: "le gouvernement est autiste".

Les personnes qui emploient cette phrase savent-elles ce qu 'est un "autiste", si les gens le savaient vraiment, ils n'emploieraient pas ce mot.

Il faut savoir que quand ont parle à une personne autiste, elle vous écoute et entend très bien ce que l’on dit, elle peut même être très surprenante, mais elle a souvent des réponses stéréotypées.

Le handicap de ces personnes c’est d’être dans l’incapacité de communiquer ce qu'elles ressentent et parfois d’exprimer de véritables angoisses, qui parfois les mènent à ce faire violence eux même.
Les autistes peuvent également se mettre en danger sans s’en rendre compte, ce qui oblige les personnes qui s’en occupent à exercer une surveillance de tous les instants.

Je pense que tous les handicapés méritent un minimum de respect, les assimiler à des personnes qui mènent leurs projets sans tenir compte des manifestations, est un abus de langage et un manque de respect particulièrement inacceptable.

 

6 Juin 2003

On m'a dit: "la tolérance ce n'est pas suffisant, il faut demander des autres une acceptation totale".

Je ne suis bien sûr, pas contre le fait que les gens nous acceptent véritablement et cela malgré notre différence.

Mais il faut être réaliste, nous vivons dans un monde où au mieux, chacun ne fait souvent que tolérer l'autre.

Je pense que nous pouvons raisonnablement demander un minimum de tolérance au gens, mais il est souhaitable que nous même donnions l'exemple et je vois que cela n'est pas gagné, y compris parmi les personnes transsexuelles, travestis etc..

J'estime que la liberté des uns s'arrête là ou commence la liberté des autres.

l'intolérance gagne du terrain, tant il est facile de dire que si cela ne va pas c'est la faute de son voisin, vous savez ceux qui sont différent (qui ne sont pas comme nous) par leur couleur,leur handicap, leur sexualité, leur genre ou leurs idées.

C'est contre cela que je me bats, pour un monde d'acceptation de nos différences, donc de la tolérance.

 

1er Juin 2003

Il y a un débat qui fait fureur dans certain forum ou chat dédié aux personnes transsexuelles.

A savoir pour la chirurgie de réassignation, en France ou à l'étranger?

Ce débat est complètement stérile, en effet, à quoi cela servirait de vouloir faire à tout prix, cette opération en France s'il n'y a pas l'offre demandée, à quoi cela servirait de se faire opérer à l'étranger pour faire n'importe quoi.

En fait, le principal c'est d'avoir confiance dans son chirurgien et d'avoir la prestation désirée, cela demande de la part de la personne transsexuel(le) de s'informer à l'avance des techniques chirurgicales, des risques encourues, du nombre d'opération de réassignation pratiqué par le chirurgien contacté.

Bien sur, ce que je dit n'est pas directif, chaque personnes est libre de prendre des risques avec sa vie future.

 

20 Mai 2003

C'est le jour de ma deuxième naissance, le jour où une nouvelle femme est née à Bruxelles.

 

 

Retour à la page d'accueil